Le réseau de transports STAC devient Synchro

Par 24 avril 2019avril 23rd, 2020Rebrand

Peu après à la prise de service de Keolis en janvier dernier, remplaçant de Transdev, le réseau STAC, Service des transports de l’Agglomération Chambérienne se renomme « Synchro », annonçant une structuration de son offre de mobilité intermodale.

À propos de Synchro / Stac

Le réseau de bus dessert les 38 communes de Grand Chambéry à l’aide d’un réseau de 19 lignes régulières, d’un service de transport à la demande et de transport scolaire, et d’une ligne de vélotaxis, appelée Vélobulle. À cela s’ajoute le service Vélostation proposant des vélos à la location selon plusieurs formules.

Le projet

À pied, en bus, à vélo, en autopartage ou en covoiturage, l’agglomération mise sur l’interconnexion des modes de transport et crée la nouvelle marque des mobilités « Synchro ». Trait d’union entre tous les services de transport de l’agglomération, elle a pour vocation de rendre plus lisible l’offre de mobilité disponible pour les usagers et de promouvoir l’intermodalité des déplacements.

Les anciennes marques de mobilité présentes sur le territoire adoptent ce nouveau nom tel une marque ombrelle. L’identité se décline en Synchro Bus, Synchro Vélostation, Synchro Vélobulle, Synchro Covoiturage et Synchro Access. La centrale d’appels multimodale devient également Allo Syncro. C’est ainsi qu’a été choisi le terme Synchro, qui permet d’illustrer un nouveau système organisé, synchronisé, efficace et offrant de nombreuses alternatives pour inciter les usagers du territoire à faire évoluer leurs habitudes de déplacements.

Communiqué — Le changement pour le réseau de bus, c’est plus qu’un nouveau nom, ce sont aussi des transformations pour des services encore plus adaptés, connectés et souples. L’ambition est, d’une part, la hausse de la fréquentation grâce à un réseau correspondant mieux aux attentes, mais aussi une amélioration de la qualité de service.

Opinion

Je trouve le nom simple, mais totalement cohérent avec le projet stratégique d’une marque unifiée de mobilité sur le territoire. La déclinaison par service est logique. Seulement, côté réalisation, la charte, le logo et les nuances choisis ne se coordonnent pas. C’est dommage, d’autant plus que le Grand Chambéry dispose d’une identité forte. On voit d’ailleurs très bien le contraste entre le logo Grand Chambéry, puissant, et le bus Synchro, à la charte assez diffuse sur l’une des photos. Je suis sans doute aussi un beau nostalgique du signe des feuilles utilisé précédemment.

[yop_poll id=56]