Le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 dévoile son logo

Nous connaissions tous le logo coloré de Paris Ville candidate aux Jeux Olympiques de 2024, voici l’identité visuelle officielle qui en découle ! Pour la première fois de l’histoire des jeux, la marque arbore un visage et sera identique pour les jeux Olympiques et Paralympiques.

À propos de Paris 2024

Les Jeux olympiques d’été de 2024, officiellement appelés les « Jeux de la XXXIIIe olympiade de l’ère moderne », seront célébrés en 2024 à Paris, en France, officiellement désignée lors de la 131e session du CIO à Lima, au Pérou, le 13 septembre 2017. Les villes de Hambourg, Rome, et Budapest étaient également en lice jusqu’à leur retrait. Los Angeles organisera quant à elle les JO de 2028. Paris est ainsi la deuxième ville à célébrer les Jeux olympiques d’été pour la troisième fois, à cent ans d’écart (1900, 1924 et 2024)

Le projet

Au placard donc la Tour Eiffel multicolore, elle n’a servi qu’à attirer tous les regards lors de la candidature. Désormais il est question de véhiculer la vision des JO que le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris souhaite donner au monde. Dans un cerclage d’or, rappelant la médaille des vainqueurs, se taille en négatif la flamme olympique. À sa base on aperçoit des lèvres qui laissent lire un deuxième symbole : un visage, représentant Marianne, l’allégorie de la République française.

Au delà du simple sous-titre à la typographie Art-Déco, c’est l’identité toute entière qui tire son esprit de cette période. Ces courbes un peu folles caractérisent le Paris des Jeux Olympiques d’été de 1924, qui pour la première fois étaient affublés d’un logo. Cent ans après, la typographie nommée « Paris2024 » rappelle les codes des façades de la Capitale à l’image des enseignes du Métropolitain. Ce clin d’œil à l’élégance à la française passe par le choix de couleurs raffinées (noir et or) et de formes épurées.

Il est à noter que pour la première fois le logo sera commun aux Jeux Olympiques et Paralympiques. Ce choix traduit la volonté de Paris 2024 d’organiser des Jeux « pour les gens et avec les gens ». Ils forment ainsi un seul projet, porté par une vision commune : le sport change les vies.

Communiqué — Au centre de l’emblème de Paris 2024, la flamme illustre l’énergie unique des Jeux, lesquels animent et fédèrent. Les Jeux ont en effet le pouvoir d’insuffler le changement. Avec ses traits féminins, Marianne, l’emblème de Paris 2024 est un hommage à l’une des figures symboliques de la France, connue dans le monde entier. Elle incarne le souffle  révolutionnaire qui anime les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, comme l’illustre notamment la volonté de sortir les compétitions des stades pour les proposer au cœur de la ville. Visage familier, omniprésent dans la vie quotidienne des Français, Marianne rappelle aussi que ces Jeux seront des Jeux pour tous, des Jeux qui appartiendront au peuple. Ce visage féminin est aussi une référence à l’Histoire et aux athlètes femmes, car c’est en 1900 à Paris que les femmes furent autorisées pour la première fois à concourir aux Jeux.

La parole est à vous ! Que pensez-vous de cette nouvelle marque Paris 2024 ?

2 commentaires

  • Claude Marin dit :

    Le logo JO 2024: le test de RORSCHACH (interprétation d’une tache d’encre), au premier regard, pas Marianne, allégorie de la République française (il va falloir l’expliquer au monde) mais oui un visage féminin et surtout un visage féminin asiatique et même plus, un visage d’une jeune japonaise, ces adolescentes japonaises « poupées ». Bon il me reste à aller voir un psy et que va t-il interpréter de mon interprétation: que je suis un pervers amateur de très jeunes filles, ou va t-il déceler des troubles psychiques tels que schizophrénie, psychose ou névrose. Bon vivement fin août 2024 pour que j’oublie ce logo. Pas facile de faire un choix et très facile de critiquer. Et attention, décliné en N/B…..

  • Une véritable identité avec très peu moyens = une vraie réussite (même si, moi aussi, je vois plus une femme tout court que spécialement Marianne, mais qu’importe !)

Commentaires