Un logo pour les Catacombes de Paris

Par 7 mai 2019 mai 17th, 2019 Nouvelles marques

Avec plus de 6 millions de squelettes, les Catacombes de Paris est un lieu unique au cœur du Paris souterrain. Accueillant plus de 500 000 visiteurs par an, ce lieu géré par le Musée Carnavalet se dote d’une identité propre.

À propos des Catacombes de paris

Appelé Catacombes par abus de langage, il s’agit en réalité de l’ossuaire municipal de Paris. À l’origine, le dédale de galeries souterraines situées dans le 14e arrondissement de Paris, constituait d’anciennes carrières souterraines. Elles ont été transformées en ossuaire à la fin du XVIIIe siècle, suite au transfert des restes d’environ six millions d’individus, évacués des divers cimetières parisiens jusqu’en 1861 pour des raisons de salubrité publique. Leur nom actuel de « Catacombes » fait faussement écho aux nécropoles souterraines de la Rome antique, bien qu’elles n’aient jamais officiellement servi de lieu de sépulture.

Le projet

Depuis mai 2002, les Catacombes sont officiellement considérés comme site consacré à l’histoire et à la mémoire de la capitale. Il est géré par le musée Carnavalet. Régulièrement réhabilité, le lieu accueille plus de 500 000 visiteurs par an. Il méritait donc sans doute une identité à part entière.

Auparavant sans réelle identité, et repérable seulement par des plaques très solennelles, le musée bénéficie donc désormais d’une charte complète. Ces plaques et ornement prennent d’ailleurs une part importante dans l’univers graphique puisqu’une typographie sur mesure a été dessinée, dont les caractères sont empruntés aux inscriptions lapidaires qui ornent les murs des souterrains. Le nouveau logo quant à lui, évoque les galeries souterraines par un jeu de défonce dans le contrepoinçon de l’initiale « C ». Dans le même jeu, le symbole laisse deviner l’emblème des Catacombes : le crane. Gravés dans la contreforme, deux ovales et un triangle viennent dessiner une tête de mort minimaliste.

En terme de mise en situation, la typographie nommée « Dédales » s’utilise en « empilement ». Elle évoque ainsi les « hagues » d’ossements propres aux Catacombes. Les défonces typographiques à l’inverse, invitent le regard à se perdre dans ce labyrinthe

Explicatif Agence Moto — Le « Dédale » est une famille typographique hybride à cheval entre la catégorie des incises et des mécanes. Elle se déploie afin de répondre aux usages communs de composition : un style light pour les titrages, un style regular pour le texte courant et un style bold pour la mise en exergue d’éléments textuels.

Opinion

Certains trouveront peut-être le symbole un peu trop léger et enfantin. Pour ma part, je trouve que le travail typographique incisif, associé à ce symbole plus doux, équilibre parfaitement le tout. Le lieu, au delà d’être un endroit fascinant par ses ténèbres, reste un lieu de mémoire et culturel. La typo ancienne et « creepy » sur les bords mêlée à la modernité du C et du traité du crâne m’invite à en découvrir davantage.

La parole est à vous ! Que pensez-vous du l'identité des Catacombes de Paris ?
Voter

Commentaires